• T.C Corneille Examen

    Corneille<o:p></o:p>

    Examen<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Il est fait en 1660, soit 20 ans après l’illusion comique, corneille analyse sa pièce (pas trop longue) : il la qualifie de « galanterie extravagante » è le thème de l’amour est présent et est étonnant car c’est irrégulier par rapport au classicisme.

    <o:p> </o:p>

    Le premier acte est pour corneille un prologue et le côté hybride, métisse de la pièce. Il analyse sa pièce par rapport aux règles du classicisme (3 unités, vraisemblance, bienséance …)

    <o:p> </o:p>

    Il va y avoir une seconde préface pendant 25 ans 

    La dédicace (l. 3) et le cinquième paragraphe de l’examen sont sur le même thème

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Retenir « hybride », le baroque, le théâtre dans le théâtre

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :